Episode 2 : Fraise vs Figue

FraiseVSFigue

Devinette du jour : quel est le point commun entre une fraise et une figue ? ( » La première lettre est un F  » n’est pas une réponse bien sûr « …).

« Ce sont des fruits » me direz-vous. Oui si l’on cause cuisine, non si l’on parle botanique ! Ni la fraise ni la figue ne sont à proprement parler des fruits, et c’est ce que nous allons nous attacher à démontrer dans cet épisode. Attention, il est conseillé aux débutants botanistes d’avoir lu l’épisode n°1 pour mieux comprendre celui-ci !

Bien, commençons par le commencement. Rappelons-nous qu’un fruit dérive de l’ovaire d’une fleur. Avez-vous déjà bien observé une fleur de fraise (surement), et de figue (j’en doute !) ? Voyez plutôt : les fleurs sont en jaune pâle.

                                                                                     Fleurs de figuier

FigueFraise

 

 

 

On voit sur ces deux schémas une fleur de fraise avec ses pétales en jaune, ses ovaires (ou carpelles) en vert clair et son réceptacle en rose, et des fleurs de figuiers (il peut y en avoir des milliers dans une seule figue) et leurs ovaires, logées dans le réceptacle, bien cachées à notre vue ! A la suite de la pollinisation des fleurs par des insectes, le réceptacle va devenir charnu et sucré, ce sera sa chair que l’on mangera et que l’on pense être un fruit : elle est rouge chez la fraise, blanchâtre / violacée chez la figue. Mais ce sont les ovaires qui vont devenir de vrais fruits, tout petits et secs : ce sont ces fameux grains qui craquent sous la dent lorsqu’on en mange ! Ces fruits minuscules sont aussi appelés des « akènes ».

Capture d’écran 2017-06-28 à 17.19.41 Capture d’écran 2017-06-28 à 17.19.54

 

Et la fin de cet épisode approche, si vous avez tout compris vous devez avoir répondu à la question de départ : la fraise et la figue partagent comme point commun d’être toute deux prises pour des fruits, alors que leurs fruits sont de petits akènes présents en quantité importante dans ou sur la pulpe. Toutefois, vous l’aurez remarqué, bien que ressemblantes, la fraise et la figue s’inversent : chez la première, le réceptacle est arrondi et gonflé et porte les fruits en son sommet, tandis que chez la seconde, le réceptacle est creux et fermé, et contient les fruits sans contact avec l’extérieur. La fraise et la figue sont en quelque sorte l’image renversée l’une de l’autre !

Mais alors, comment les insectes font-ils pour polliniser les fleurs du figuier, enfermées dans le réceptacle ? Pour le découvrir, rendez-vous au prochain épisode !

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus